Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Crowfalls - Dieux et Mortels [traduction]


Recommended Posts

Salut! Non je n'ai pas traduit le texte car je ne suis pas non plus une as en anglais, au contraire, je cherche quelqu'un pour traduire l'article sur les dieux et les mortels de cette new https://crowfall.com/#/news/of-gods-and-mortals s'il vous plait :) j'aimerai comprendre ce qu'ils disent à ce sujet. :)

Bisousmack de moi! XoXo!  :wub:

Link to comment
Share on other sites

Ces derniers mois,  nous avons passé la plupart de notre temps à discuter (et préparer) la pré-alpha « Hunger Dome ». Maintenant que cela est déjà bien lancé, j’ai pensé que ça serais un changement de rythme sympa si nous quittions les détails des tests et parlions de la structure un peu plus générale du jeu Crowfall (vous savez, ce MMO que l’on construit !)

Spécifiquement, prenons quelques instants pour parler du rôle des dieux dans l’univers de Crowfall.

La raison d’être primaire des dieux est de créer un arrière-plan narratif et un mécanisme d’équipe naturel pour les joueurs. Les humains s’agglomèrent en des structures d’équipe de manière naturelle quand une hiérarchie forte est présentée (sport, politique, etc). Structurellement, nous voulons fournir des équipes par défaut aux joueurs qui n’ont pas d’attachement social et des emballages à ceux qui en ont (des attachements).

 

Allfather_sm_Watermark.jpg

 

Fonctionnellement, les dieux offrent des équipes que les joueurs peuvent facilement rejoindre et auxquelles ils peuvent se rallier. Narrativement, les dieux offrent une scène de conflits où l’on peut construire des rivalités et des histoires aux niveaux individuels et de la guilde.

Afin de nourrir ce conflit, les dieux eux-mêmes doivent être en désaccord, d’où la création d’une figure d’autorité centrale, le Père-de-tout. J’ai créé le Père-de-tout sur un plan au-dessus de ses enfants ; ses défit consistent de chose triviale comme créer l’univers, façonner le soleil et la lune et attacher le dragon éternel en un nœud afin de créer le continuum espace/temps.

 

Vous voyez, comme vous.

 

Le reste des dieux sont un amalgame indéfini, et ce avec raison : les détails de leurs créations (et dans le cas de l’un d’entre eux, leurs morts) ont été laissé expressément dans le flou afin qu’il y ait débat entre les joueurs as ce qui s’est passé, et pourquoi. J’ai pensé que cette ambigüité donnerait un aspect plus crédible, comme une vraie mythologie ; un patchwork d’histoire venant de mille et une bouches au cours des siècles.

 

D’un point de vue hiérarchique, vous avez trois niveaux :

Au sommet de la pyramide, Le Papa : le Père-de-tout (et, ouvert à débat, La Grande Guivre, a partir de qui l’univers fut façonné. On dit merci au serpent géant).

Ensuite, vous avez les pôtits frères et sœurs du Père-de-tout : Khronos le guetteur et Yaga la vielle (vielle bique selon certains…). Ces trois frères et sœurs sont, au niveau de l’étendue et des pouvoirs, à l’échelle cosmique ; ils représentent les forces primordiales de l’Espace, du Temps et de la Magie.

 

KaneVsArkon_Watermark.jpg

 

Directement en dessous d’eux vous avez les aînés du Père-de-tout : les jumeaux Arkon et Kane. En tant que droit de naissance, ils se virent donner le soleil et la lune. (Lieu ou, pour le second, tout commença à mal tourné).

 

Finalement, vous avez la marmail(Ahem !) les enfants et petits-enfants moins puissants du Père-de-tout : Malekai, D’Orion, Zaleen, etc. Tous sont incroyablement puissant dans leur propre droit, mais seulement second au ainés. Etant plus proches de la mortalité, ils sont plus sujets à faire signe des faiblesses des mortels telles que l’envie, l’avarice ou la fierté.

 

Il y a une zone intermittente de cette hiérarchie dont nous n’avons pas parlé, les déesses de la trinité : Cybelle, Gaea et Yaga. Ces trois sont connectées ; on pourrait même dire qu’elles ne sont que trois aspects d’une même entité. Ceci rend la hiérarchie un peu plus complexe.

 

Aujourd’hui nous allons parler de Gaea, l’aspect central de la Trinité des Déesses. Femme d’Arkon, Gaea est la Terre-Mère, le pilier de toute vie, incarnation de la sagesse et de la nature. Gaea est souvent décrite comme une charmante femme d’âge moyen ( ??), avec un sourire invitant et doux, un comportement tolérant. Les prières à Gaea tournent autour de la protection et la sécurité, des bénédictions pour une bonne pluie, une bonne récolte, santé et prospérité.

Gaea est la plus noble des dieux ; elle est aimante et aimable et s’inquiète réellement des besoins des mortels. Donc, évidement, j’ai dû la tuer.

 

Les deux autres aspects, Cybelle la demoiselle et Yaga la vielle, seront détaillées plus fustilarian.

 

Durant notre Kickstarter, nous avions commencé à plublier des images des dieux, mais nous avions du arrêter afin de se concentrer sur des sujets plus pressent.

Avec ces sujets bientôt finis, J’ai bon espoire que nous pourrons revenir et finir CE sujet… vu que les relations avec les dieux, tant avec leurs disciples et entre eux, sera un élément clef qui  établira le ton narratif de l’univers de Crowfall.

 

A cette fin, autorisez-moi à vous présenter un autre fantastique portrait de la part de Dave Greco, l’Art Lead de Crowfall, montrant Gaea au moment de sa mort (du moins, selon l’une des histoires concernant sa mort).

Gaia_Watermark.jpg

Quelle impact la mort de Gaea eu sur les autre dieux ? Sur l’univers de Crowfall ? Qu’arrive-t-il aux autres aspects de la Trinité des Déesse quand l’un de leurs visages est corrompu et tué?

 

Bonne question, et une que j’espère explorer en détails à fur et à mesure que nous poussons Crowfall vers son lancement, et au-delà.

Merci d’avoir lu, plus à venir.

Todd
ACE




J'ai traduit le plus vite possible. Si ça pique trop les yeux, dites moi où :D

Edited by Alexey211
Link to comment
Share on other sites

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...