Jump to content
Search In
  • More options...
Find results that contain...
Find results in...

Cybèle, La déesse vierge


Recommended Posts

Aujourd’hui, nous poursuivons notre présentation du panthéon de Crowfall. Plus spécifiquement, la présentation du premier aspect de la Trinité des Déesses : Cybèle, la Déesse Vierge.

 

Cybèle est, si on peut dire que des entités hors du temps on un âge, la cadette des dieux. Son domaine est celui de la nouvelle vie, la renaissance : Le printemps et l’amour jeune, et les festivités qui vont avec – les rire, la musique et la dance.

 

Cybèle est communément décrite comme une belle jeune femme, même si les détails de son visage restent un mystère, car personne ne s’accorde sur les-dit détails. Si vous demandiez à une douzaine de barde de décrire Cybèle, vous entendriez douze chansons différentes décrivant son visage, ses yeux, ses cheveux, son sourire… car chacun d’eux verra en elle le souvenir de son premier véritable amour.

 

Son attitude est typiquement pétillante, coquette, et charmeuse. Elle rayonne d’un air d’innocence et de naïveté. C’est une créature du moment, toujours en train de rire ou occuper à chercher une nouvelle distraction. Elle se lasse vite et reste peu longtemps au même endroit.

 

Frivole et introvertie, Cybèle s’attend à avoir toute l’attention et l’affection de tous ceux qui sont proche, mortel et immortel. Elle est capricieuse et a souvent de courte mais terrible colère quand elle n’a pas ce qu’elle désire. Heureusement, ces moments passent vite et sont immédiatement oublié.

 

Il ne faut pas compter sur sa parole et elle niera tout si elle brise une promesse. Cependant, elle est généreuse et attentionnée, et vois les mortels comme des créatures de valeur…. Si ce n’est pour autre chose qu’en tant que disciples et serviteurs dévoués. 

Cybele_Watermark.jpg

Edited by Alexey211
Link to comment
Share on other sites

 Share

  • Recently Browsing   0 members

    • No registered users viewing this page.
×
×
  • Create New...